École-Atelier Rudra Béjart Lausanne

École-Atelier Rudra Béjart ©BBL_valerielacaze.com

À l’image du dieu indien de la danse, combattant et victorieux, Maurice Béjart a créé l’École-atelier Rudra Béjart Lausanne en 1992. Jusqu’à l’été 2021 et sa fermeture provisoire pour raison de refondation, elle a accueilli des élèves d’une trentaine de nationalités différentes.

L’effectif d’une quarantaine d’élèves y suivait alors un enseignement gratuit dispensé sur deux ans à Lausanne. L’idée de Maurice Béjart était de créer une structure multidisciplinaire dont la danse serait la base, la notion d’atelier impliquant une recherche personnelle de chaque danseur pour se développer.

Si la danse rejoignait le cortège des arts, que ce soit la musique, le théâtre, l’expression corporelle ou les arts martiaux, Rudra était aussi, pour Maurice Béjart, « un mode de vie intellectuel et moral. Une façon d’exister par rapport au monde moderne où le danseur prend une place sociale dans l’univers. A une époque de relâchement et de permissivité, il est important d’avoir des êtres humains qui, sans être agressifs, ont une réelle volonté d’affronter le combat de la vie. »

Administrée par la Fondation Béjart Ballet Lausanne, l’École-atelier Rudra Béjart Lausanne a offert à un nombre choisi de jeunes danseuses et danseurs la possibilité de venir compléter leur formation de base.

Le cursus comprenait la danse classique, les danses modernes, le jeu théâtral, le placement vocal, la musique, le rythme et le chœur, la composition chorégraphique et un art martial japonais, le Kendo. Chaque année, les élèves vivaient également une expérience concrète sur scène, expérience qui les a amenés à se produire en Suisse, en Europe, en Amérique latine, en Russie, au Japon, en Chine et en Inde.

Cette fonction a été désactivée

asdfBoutique | OFFRE SPECIALE : Un totebag offert pour toute commande!