Hommage à Pierre Henry

Pierre Henry (9 décembre 1927- 5 juillet 2017)

©Frank Perry/AFP

« Qu’est-ce que le temps au cours d’une œuvre sur bande magnétique? C’est une rythmicité imposée par des durées rigides. J’entends par là, à travers des textures naturelles et vivantes, des sons entrecoupés, montés selon notre volonté, par un tempo artificiel. Et bien, ce rythme, je ne dirai pas qu’on l’écrit: on le pense. Et pour le jouer, on effectue des gestes émotionnels, saccadés, linéaires, forts, faibles: les geste même que Béjart a inventé pour la danse ».

Pierre Henry

Extrait de l’ouvrage “Journal de mes sons”. Editions Actes Sud, 2004