• GALERIE PHOTOS
Fais ce que tu veux avec ces ailes
Julio Arozarena

« Quelqu’un qui s’occupe des nouveau-nés à l’hôpital de Barcelone affirme que le premier geste humain est l’étreinte. Lors de leur venue au monde, au début de leur vie, les bébés gesticulent avec leur bras comme s’ils voulaient attraper quelqu’un. D’autres médecins qui traitent ceux qui ont déjà vécu, disent que les vieux à la fin de leur vie meurent en voulant lever les bras. Voilà ! On a beau tourner autour du pot, on a beau vouloir poser des mots, la chose se réduit à ça; entre deux battements d’ailes sans plus d’explication, se déroule le voyage. »

Eduardo Galeano