• GALERIE PHOTOS
Ex Orbis
Joost Vrouenraets

Au départ, il y a une vision : celle des êtres dont les vies se superposent, s’entrecroisent comme autant de cercles multiples et qui, dans un besoin de repères, de protection, vont construire des cadres, des structures.

A l’intérieur se développent alors, sous le couvert d’une sécurité que l’on voudrait réelle, des relations qui, au-delà des apparences, recèlent des dysfonctionnements, des conflits latents.

Ex Orbis parle du regard, de l’angle d’approche que l’on choisit et qui nous fait voir certains détails pour en oblitérer d’autres.

 

Joost Vrouenraets