• GALERIE PHOTOS
Figures of Thought
Alonzo King

Selon la théorie du Big Bang, qu’est-ce qui est apparu en premier, le mouvement ou le son ? En fait, les deux ne font qu’un. La vie s’exprime essentiellement par le mouvement. Mouvement et son sont indissociables. L’un n’existe pas sans l’autre. Le soleil, les étoiles et les planètes bougent. La pensée est mouvement. Un ballet est en fait une structure de pensée. La musique est la pensée rendue audible, la danse est la pensée rendue visible. Le corps, avec son cœur qui bat, la circulation sanguine, l’inspiration et l’expiration sont autant de mouvements produisant du son. La danse est vivante. Et c’est cela qui importe. Tout ce qui vit participe de la danse. Qu’il s’agisse des brutalités de la guerre ou de l’harmonie de la paix, il n’y a rien de vivant qui ne soit danse. Le cosmos résonne en permanence de rythme et de son, ce rythme et ce son sont liés au corps humain et l’on peut y puiser à des fins de guérison ou de connaissance. Les cultures primordiales l’avaient bien compris.

L’art de la danse est un état de conscience aiguë associé à un équilibre transcendant entre volonté et abandon. La plupart des danseurs vous diront que, dans les plus beaux moments de leur vie de danseur, ils ont eu l’impression, non pas de danser, mais d’être dansés. De même, les grands compositeurs nous ont montré que leurs œuvres sublimes ne sont pas le résultat d’une quelconque rigueur intellectuelle, mais d’un don. La création est une découverte, s’il y a découverte c’est que quelque chose a été trouvé et si cette chose a été trouvée, c’est qu’elle existait déjà. Ce qui existe déjà en nous est notre perfection.

Alonzo King