Sthan Kabar-Louët

©Christian Perreault

Originaire de Nouvelle-Calédonie, Sthan Kabar-Louët est lauréat en 1997 du 1er prix d’encouragement artistique – option danse – de la Province du Sud de Nouvelle-Calédonie. En 1998, il entre à l’Ecole-Atelier Rudra Béjart Lausanne. Un an plus tard, il rejoint le Béjart Ballet Lausanne.

En 2004, il signe sa première création, Les Océans se parlent, une rencontre chorégraphique associant trois danseurs du Béjart Ballet Lausanne – Karline Marion, Catherine Zuasnabar et Julien Favreau – à des danseurs locaux originaires de Nouvelle-Calédonie. En septembre 2005, il fonde le Karbal Nouméa Ballet, composé de danseurs venant d’horizons culturels et sociaux variés, ainsi que de niveaux et styles de danse différents. L’originalité artistique, celle qui identifiera le travail de Sthan Kabar-Louët, sera d’allier la danse classique aux danses océaniennes.

Sthan Kabar-Louët a été chorégraphe officiel de la Cérémonie d’ouverture du Jubilé de Christian Karembeu sous la tutelle de la FIFA et chargé de Mission par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le Conservatoire de Musique en 2008. Il a aussi été directeur artistique de la cérémonie de clôture des Jeux du Pacifique en 2011. Depuis avril 2010, il est diplômé d’Etat dans l’enseignement de la danse classique.

En 2010, il a créé Aliziam O-Est pour le Béjart Ballet Lausanne.

www.sthankabar-louet.com