Le Presbytère n’a rien perdu de son charme,
ni le jardin de son éclat

Maurice Béjart
Budapest Summer Festival
Budapest
21 juillet 2017

“Coup de foudre pour la musique de Queen. Invention, violence, humour, amour, tout est là. Je les aime, ils m’inspirent, ils me guident et, de temps en temps dans ce no man’s land où nous irons tous un jour, Freddie Mercury, j’en suis sûr, se met au piano avec Mozart. Un ballet sur la jeunesse et l’espoir puisque, indécrottable optimiste, je crois aussi malgré tout que the show must go on, comme le chante Queen.”

   Maurice Béjart