• GALERIE PHOTOS
Le Tour du Monde en 80 minutes
Maurice Béjart

« Etonnants voyageurs ! Quelles nobles histoires
Nous lisons dans vos yeux profonds comme les mers !
[…] Dites, qu’avez-vous vu ? »

Charles Baudelaire, Le Voyage

Voyage en musique, en danse et en lumière, pèlerinage intérieur et découvertes de jeunesse, Le Tour du Monde en 80 minutes nous entraîne dans plusieurs lieux et traditions en compagnie d’un jeune voyageur, qui découvre le monde tout en tentant d’échapper à ses propres démons.

Ultime chorégraphie du maître, œuvre inachevée, Le Tour du Monde en 80 minutes, fut à l’origine inspiré par le célèbre voyage de Jules Verne. Cependant, Maurice Béjart s’en est éloigné progressivement pour y insérer le souvenir des pays qu’il a sillonnés, son propre esprit de voyageur, d’homme aimant les rencontres et les découvertes.

Partie I

I. Introduction: Igor Stravinski et composition originales
II. Sénégal: Composition originale pour percussions
III. Le Sahara: Composition originale
IV. Egypte: Oum Kalsoum
V. Grèce: Mikis Theodorakis et Manos Hadjidakis
VI. Venise: Antonio Vivaldi et Massimo Ranieri
VII. Vienne: Johann Strauss et Wolfgang Amadeus Mozart
VIII. Parsifal: Richard Wagner

Partie II

IX. Inde: Musique traditionnelle indienne
X. Arepo: Hughes Le Bars
XI. Chine: Musiques traditionnelles chinoise et coréenne
XII. Pôle Nord: Musiques traditionnelles suisse et tahitienne
XIII. San Francisco: Harry Warren, composition originale et Duke Ellington
XIV. Pas de 6: Piotr Illitch Tchaïkovski et composition originale
XV. Andes: Musique traditionnelle andine
XVI. Brésil: Composition originale inspirée des batucadas