21 novembre 2019

Le canton de Vaud honore Gil Roman

Au cours d’une cérémonie organisée dans la salle du parlement, à Lausanne, le Conseil d’Etat du canton de Vaud a remis à Gil Roman le Mérite cantonal.

La plus haute autorité administrative et politique distingue ainsi « la contribution remarquable à la chorégraphie et à la danse » du directeur artistique du Béjart Ballet Lausanne.

 

Instituée en 2006 par la volonté des sept ministres alors en charge, cette distinction officielle honore « une personnalité dont l’activité rejaillit sur le canton de Vaud dans une mesure exceptionnelle, et contribue ainsi d’une façon significative au rayonnement de l’Etat. » Dans son message de remerciements au canton, Gil Roman a associé sa compagnie à l’honneur qui lui était rendu ainsi que la Ville de Lausanne qui, grâce à son soutien financier, permet à la compagnie d’exister depuis plus de 30 ans. Trois autres personnalités ont été distinguées au cours de la cérémonie : Martine Monnat, médecin, Jérôme Aké Béda, sommelier-maître d’hôtel, et Vera Michalski-Hoffmann, éditrice.

 

Purement honorifique, le Mérite cantonal s’accompagne d’un chèque de CHF 5000.- que le récipiendaire remet à une institution d’utilité publique. Gil Roman a choisi l’association humanitaire Voix Libres, qui œuvre pour l’enfance en Bolivie. « Ce montant permettra à 500 enfants d’aller à l’école plutôt que de travailler dans les mines », a précisé Marianne Sébastien, fondatrice de l’ONG basée à Genève.

 

©Jean Bernard-Sieber

Cesla Amarelle – cheffe du département de la formation, de la jeunesse et de la culture, Gil Roman et Marianne Sébastien – fondatrice de l’ONG Voix Libres