12 octobre 2020

Merci Opéra de Lausanne

Le Béjart Ballet Lausanne ovationné à l’Opéra de Lausanne

Du 2 au 11 octobre dernier, le Béjart Ballet Lausanne a entamé avec émotion sa nouvelle saison sous les applaudissements du public de l’Opéra de Lausanne. Durant la série des huit représentations, plus de 4000 spectateurs ont retrouvé la compagnie de danse privée de spectacle depuis le mois de mars de cette année.

 

 

Pour ces retrouvailles, le BBL a présenté la Première de Basso Continuum de Gil Roman et 7 danses grecques de Maurice Béjart. Pour sa création, le directeur artistique questionne la luminosité du noir, du clair-obscur et s’inspire des travaux de Pierre Soulages. Il a également collaboré avec le musicien lausannois Richard Dubugnon qui a interprété ses compositions à la contrebasse en direct sur scène, entouré des danseurs du BBL. En deuxième partie, les spectateurs ont voyagé en Grèce à travers les partitions de Mikis Theodorakis et la chorégraphie de Maurice Béjart travaillée dans la rigueur mathématique.

 

« 7 danses grecques est un ballet de la lumière, de la méditerranées qui exprime énormément le plaisir et la joie. Après les moments difficiles que nous venons de traverser, il faut donner du plaisir aux gens. (…) Basso Continuum travaille sur ces notions de lumières mais dans la relation à l’obscurité. C’est une forme intime avec huit danseurs sur scène. Pour 7 danses grecques, il y a toute la compagnie. Mon but en tant que chorégraphe, c’est aussi que tous mes danseurs soient heureux et qu’ils soient sur scène, surtout dans la situation actuelle. » – Gil Roman

 

Le BBL retrouvera la scène de l’Opéra de Lausanne du 27 au 29 novembre prochain pour trois soirées dédiées à Pierre Henry. Tout le programme ici.

Cette fonction a été désactivée

asdfBoutique | OFFRE SPECIALE : Un totebag offert pour toute commande!